froment


froment

froment [ frɔmɑ̃ ] n. m.
XIVe; froument XIIIe; lat. frumentum
1Agric. Blé.
Grains de blé. Farine de froment.
2 Adj. inv. Se dit de la couleur blonde de la robe des bovidés. Vache à robe froment clair, froment foncé.

froment nom masculin (latin frumentum) Blé tendre, par opposition aux autres céréales. ● froment adjectif invariable Se dit de la couleur rouge-orangé pâle de la robe de certains bovins.

froment
n. m. Blé cultivé.
Grain de blé séparé de la tige par le battage. Farine de froment.
————————
froment
(Nicolas) (v. 1435 - 1484) peintre français de l'école provençale: triptyque du Buisson ardent (1475-1476, cath. d'Aix-en-Provence).

⇒FROMENT, subst. masc.
A.— Vieilli, BOT. Plante de la famille des Graminées dont le grain sert à la nourriture humaine. Épeautre : espèce de froment cultivé dans les terrains maigres. On le distingue des autres froments par la difficulté avec laquelle le grain se sépare des balles (Gdes heures cuis. fr., Éluard-Valette, 1964, p. 235).
[Froment + déterminant subst. ou adj. pour former différents noms vulg. de graminées] Froment d'été, d'hiver. Froment chiendent. Froment barbu. Orge à large épi. Faux froment. Avoine élevée. Froment d'Inde, de Turquie, d'Espagne. Maïs. (Dict. XIXe et XXe s.).
B.— Spéc. Blé. Champ, gerbe, épi, paille de froment. En maint endroit, au-dessus des terres brisées, le froment levait sa pointe verte (R. BAZIN, Blé, 1907, p. 385). Le pain est composé d'une multitude de grains de froment moulus ensemble; il représente les fidèles unis au Christ et ne formant qu'un corps mystique avec lui (Dict. théol. cath. t. 14, 1, 1939, p. 512) :
1. J'ai été aujourd'hui à Vire. Il y avait plaisir étant à cheval à effleurer du regard les champs, les herbages, les moissons qui se jouaient sous les fraîches brises du printemps. Il y avait plaisir à passer sous les voûtes parfumées de ces acacias en fleurs qui balançaient leurs longues grappes d'albâtre sur les froments en épis qui ondoyent à leurs pieds...
CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1824, p. 127.
Empl. adj. ou en appos. Blé froment. Blé le meilleur pour la production de la farine, destiné à la consommation humaine. Le prix commun du blé froment (SAY, Écon. pol., 1832, p. 337).
Couleur de froment. D'un blond doré. La terre et le firmament Et l'âme comme l'élément Tout est couleur de froment (CLAUDEL, Poés. div., 1952, p. 866).
Rem. On relève, ds la docum., qq. attest. de le froment + subst. au sens de « la couleur blonde dorée de ». Elle dépassait presque du front Madame de Morêtre, et, près des cheveux noirs, faisait scintiller le froment de ses boucles (LA VARENDE, Sorcière, 1954, p. 162).
En partic. (Couleur) rouge-orangé pâle de la robe de certains bovins. Il choisit le couple [de bœufs] : Que chacun soit musclé, d'un poil couleur froment, L'échine bien conduite horizontalement! (JAMMES, Géorgiques, Chant 4, 1911, p. 44).
C.— P. méton.
1. Grain de froment. Le bon grain qui reste n'est pas lourd; ils vendent plus de paille que de froment (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 230) :
2. Et les filles des champs viendront nouer les gerbes,
Et tressant sur leurs fronts les bluets, les pavots,
Iront danser en chœur autour des tas nouveaux;
Et la meule broiera le froment sous les pierres (...)
LAMART., Jocelyn, 1836, p. 750.
2. Farine extraite des grains de froment. Pain de pur froment. Tes lèvres ont goûté le froment et le vin (LECONTE DE LISLE, Poèmes ant., 1852, p. 67). Les consommateurs méridionaux d'huile et de pur froment (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 137).
Spéc., MYSTIQUE CHRÉT. Froment des élus.
a) Nourriture spirituelle de ceux qui accèdent au Paradis (Dict. XIXe et XXe s.).
Rem. La docum. atteste froment des anges (cf. CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 46).
b) Ensemble des martyrs considéré comme une moisson divine. Galérius rassemble de toutes les parties du monde, dans les prisons de saint Pierre, les chrétiens les plus illustres : froment des élus, récolte divine qui doit enrichir le bon pasteur! (CHATEAUBR., Martyrs, t. 3, 1810, p. 109).
Rem. Froment est employé dans le vocab. agricole ou dans le style relevé, en partic. lorsqu'il désigne le blé avec ses valeurs symboliques.
REM. Fromenté, ée, adj. Qui est de couleur rouge-orangé pâle. Robe fromentée (du bœuf) (ds LITTRÉ).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1121-34 grains de furment (PH. DE THAON, Bestiaire, 869 ds T.-L.). Du lat. class. frumentum « céréale, grain; blé ». Fréq. abs. littér. :270. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 528, b) 341; XXe s. : a) 480, b) 225. Bbg. AEBISCHER (P.). Les Dénominations des « céréales », du « blé » et du « froment ». In : Essais de Philol. mod. Paris, 1953, pp. 77-94. — HEHN (V.). Kulturpflanzen und Haustiere... Berlin, 1902, p. 551. — RITTER (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois, 1905, t. 36, p. 426.

froment [fʀɔmɑ̃] n. m.
ÉTYM. XIVe; frommant, v. 1268; froument, XIIIe; du lat. frumentum, de frui « faire usage de… », d'où fructus. → 1. Fruit.
1 (XIIIe). Agric et cour. Plante de la famille des graminées dont le grain sert à l'alimentation. Blé. || Le froment est une céréale panifiable. || Terre à froment. || Froment de saison, semé en automne, dans la saison régulière, par opposition au blé semé en mars. || Froment locar ou locular. Épeautre. || Le méteil, le passe-méteil, mélanges de froment et de seigle (→ Blé, cit. 15). || Le champart, mélange de froment, de seigle et d'orge servant à la nourriture du bétail. || Maladies du froment. Brouissure (froment broui), carie, nielle et blé.REM. Froment ne s'emploie plus guère de nos jours que dans le vocabulaire agricole et le style relevé. L'usage courant emploie blé.
1 Bel exemple pour les vivants
D'amasser leur froment en gerbe
Au lieu de le manger en herbe.
Scarron, Virgile travesti, IV, in Littré.
2 En prévoyant le jour où la production du froment serait nécessaire, j'avais soigneusement examiné la qualité des terres (…)
Balzac, le Médecin de campagne, Pl., t. VIII, p. 351.
Couleur de froment, d'un blond doré (→ ci-dessous, 3.).
3 Il noue au cou de Cora (la chienne) le ruban bleu pâle qui fait valoir sa robe couleur de froment mûr (…)
Colette, la Paix chez les bêtes, Chiens savants.
Spécialt. La meilleure espèce de blé cultivé.Adj. || Blé froment.
4 Si vous présentez au Seigneur une oblation des prémices de vos grains, des épis qui sont encore verts, vous les ferez rôtir au feu, vous les briserez comme le blé froment (…)
Bible (Sacy), Lévitique, II, 14.
5 (…) on distingue à peine (…) le blé froment d'avec les seigles…
La Bruyère, les Caractères, VII, 21.
(1872). Par ext. (dans des syntagmes). Nom de nombreuses graminées distinctes du froment. || Faux froment. Fromental. || Froment de vache. Mélampyre. || Froment barbu, nom vulgaire de l'orge à large épi. || Froment d'Espagne, d'Inde, de Turquie. Blé (d'Inde, etc.). || Froment des haies, froment des chiens, froment rampant : le chiendent.
2 (1342). Le grain de blé, séparé de la tige par le battage. || Un boisseau, un sac de froment. || Farine (cit. 2) de froment. || Fine fleur (cit.34) de froment. || Galette, pain de froment. || Bouillie de froment, de farine de froment. Fromentée. || Cribler (cit.1), moudre le froment.
6 Je puis même, tournant la meule nourricière,
Broyer le pur froment en farine légère (…)
André Chénier, Bucoliques, Le mendiant.
7 Virginie ne manquait pas, la veille, de pétrir et de cuire des gâteaux de farine de froment (…)
Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, p. 57.
Fig. (relig.). || Le froment des élus : la fine fleur de la doctrine évangélique, nourriture spirituelle (→ Le pain de l'âme) des fidèles appelés à la vie éternelle.
8 Une sainte avidité pour le froment des élus.
Massillon, Oraison funèbre de Madame, in Littré.
3 Adj. invar. (XXe). Se dit de la couleur blonde de la robe de certains bovidés. || Vache à robe froment clair (blond), foncé (rouge-orangé); froment rouge ou acajou. || La vache de la Tarentaise a une robe froment.
DÉR. Fromentée.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • froment — FROMENT. substantif masculin. La meilleure espece de bled. Froment barbu. du bled froment. farine de pur froment. terre à froment. un muid de froment. un sextier de froment. une mine de froment. un boisseau de froment …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Froment — ist der Familienname folgender Personen: Antoine Froment, reformierter Geistlicher und Chronist Nicolas Froment, Maler Jules Froment, ein Internist, nach dem das Froment Zeichen als Hinweis auf eine Lähmung des Nervus ulnaris benannt wurde Paul… …   Deutsch Wikipedia

  • Froment — may refer to: *Antoine Froment *Nicolas Froment *Jules Froment *Louis de Froment …   Wikipedia

  • FROMENT (N.) — FROMENT NICOLAS (connu de 1461 à 1486) Né à Uzès, puis fixé en Provence, peintre en titre du roi René, Nicolas Froment a dû se former en Flandre vers 1460, car il restera toute sa carrière fidèle à la manière et aux formules de l’art flamand dont …   Encyclopédie Universelle

  • Froment —   [frɔ mã], Nicolas, französischer Maler, * Uzès (bei Nîmes) um 1430, ✝ Avignon zwischen 1483 und 1486; ließ sich 1468 in Avignon nieder, wo er als Hofmaler des Königs René von Anjou tätig war. Froment verarbeitete in seinen Werken… …   Universal-Lexikon

  • Froment — (spr. Fromang), Anton, geb. 1509 zu Tries in der Dauphiné, war seit 1532 unter vielen Anfechtungen ein thätiger Beförderer der Reformation in Genf, wurde daselbst 1537 Pfarrer in der Vorstadt St. Gervais u. 1559 Mitglied des Raths der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Froment — Surnom métonymique donné à un producteur ou à un marchand de blé. Le nom est répandu dans de nombreuses régions, on le trouve notamment dans l Aveyron et le Pas de Calais. Dérivés : Fromental (30, 48), Fromentaud (83, 23), Fromentaux (07),… …   Noms de famille

  • froment — (fro man) s. m. 1°   La meilleure espèce de blé, dite aussi froment cultivé. Du blé froment. Terre à froment. •   Ou bien lorsque Cérès de froment se couronne, RÉGNIER Sat. XV. •   [De vastes contrées] fournissent un riz dont la culture est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Froment — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Froment », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Flore Froment, autre nom du blé tendre.… …   Wikipédia en Français

  • FROMENT — s. m. La meilleure espèce de blé. Il se dit tant De la plante que Du grain. Froment barbu. Du blé froment. Farine de pur froment. Terre à froment. Un boisseau de froment. Un hectolitre de froment.   Froment locar. Voyez ÉPEAUTRE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)